FRANÇAIS

egliseRoc Séculaire Tabernacle est une église inter-dénominationnelle du message du temps de la fin. Depuis sa naissance, le 24 Janvier 1999, elle est établie en région parisienne et le bien-aimé frère Robert Ndaye en est le Pasteur.

 

Un peu d'histoire...

 

L'assemblée Chrétienne Roc Séculaire est née de manière particulière. Tout est parti d'un appel Divin adressé à un jeune homme du nom de Robert Ndaye. Né le 04 juin 1964, au coeur de l'Afrique en République Démocratique du Congo, cet étudiant de 22 ans rencontre le Message de l'Heure à l'Université de Lubumbashi. Après ses études, il s'installe à Kinshasa. Dans l'assemblée de Righini, on le connaît d'abord pour ses talents d'auteur-compositeur. Puis il se fait remarquer grâce à la puissance qui l'accompagne dans les prières pour les malades et autres cas de délivrance.

 

En réalité, le jeune homme se cache derrière sa guitare espérant pouvoir se dérober au brûlant appel qui l'invite à prêcher la Parole. Tâche qu'il redoute au regard des responsabilités que cela implique. Mais qui saurait se cacher pendant longtemps à l'œil vigilant de l'Eternel au travers l'ancien Barutti ! Celui-ci le remarquera au fil du temps et le présentera finalement comme ministre de l'évangile. Dès lors le jeune prédicateur se verra confier plusieurs tâches liées au ministère.

 

Bientôt l'enfant doit quitter les siens, son église, y compris son poste de trésorier général dans une entreprise de la place pour s'installer en France d'après l’ordre du Seigneur. En effet, par des messages prophétiques, ainsi que par plusieurs autres confirmations, il reçoit du Seigneur la commission de Le servir à Paris.

 

"Quand l’Eternel envoie un homme quelque part, la première personne qu’il rencontre c’est le diable", dit William Branham. Ainsi, notre missionnaire débarqué d’Afrique a eu part à son lot d'épreuve. C'est avec courage et persévérance qu'il a dû affronter l’hostilité d’un champs de travail particulièrement rude.

 

En outre, le refus de tout compromis quant à ses conditions de séjour lui vaudra beaucoup d’ennuis et un combat à cause de sa préférence avérée pour les principes de la Parole. Et, lorsqu’il eut l'aval de notre Dieu au sujet de sa commission, l’église commença dans sa propre demeure avec pour membres sa femme et leur deux enfants.

 

Très vite, la nouvelle se propagea et certains frères et sœurs qui l’avaient déjà entendu prêcher se firent membres de la jeune église. Par ailleurs, sa rigueur et sa fermeté face aux péchés et aux combines qui se passent dans la ville furent à la fois un atout et une pierre d’achoppement. Certains se sont même posés la question de savoir si il était possible de vivre de telles prédications ici en Europe. C’est l’une des raisons pour laquelle Roc Séculaire passera près de deux années avec une vingtaine des membres seulement, jusqu'au six Décembre 2000, date à laquelle s’ouvrit une nouvelle ère pour cette jeune église : «Quand Je serai élevé parmi vous, J’attirerai le monde vers Moi »

 

 

En effet, le Seigneur Jésus-Christ est resté fidèle à ses principes qui voulurent que le Révérend Ndaye rétablisse premièrement l’autel en prêchant l’évangile sans compromis à ce petit troupeau pour voir ensuite le Seigneur le confirmer. Dieu agréa la foi et le ministère de celui qu’Il avait commissionné. Depuis, des signes, des prodiges et des miracles accompagnent ce ministère. La nouvelle se répandît comme une traînée de poudre et ébranla le pays d’alentours. Pas étonnant que les hommes, les femmes ainsi que des familles entière arrivent de Belgique et de certaines provinces de France pour avoir entendu parler du réveil et du Dieu apostolique à Roc Séculaire Tabernacle. Le défi commençait à être relevé. Epris de l’évangile surnaturel, ce fils du tonnerre a pour cheval de bataille la sainteté. Dieu réclame la sainteté dit William Branham... A moins de mener une vie sainte Dieu n’agrée pas votre sacrifice... Tel est le maître mot des prédications de Robert Ndaye depuis le début de son ministère.

 

"Nous prêchons pour amener la nouvelle naissance et nous voulons amener le réveil ici" martèle-t-il toujours dans ses prédications. Mais la déclaration la plus spectaculaire qui sera à jamais gravée dans tous les esprits fut faite au second semestre de l’an 2000.

 

En effet, le tout jeune pasteur, arrêta toutes activités et déclara à son église : «Nous voulons une église complète ou pas d’église du tout» et enchaîna ensuite « Si l’Eglise apostolique avait commencé par un réveil, la mienne aussi devrait commencer par un réveil ; si le Seigneur Jésus Christ ne me L'accorde pas, nous fermerons l’église et nous mettrons la clé sous la porte ».

 

Quelques mois plus tard, le 6 décembre 2000, il fut clairement établi qu’il existe une complicité univoque entre l’homme et le Dieu de Branham qu’il sert. Alors qu’il présidait une réunion de prière à laquelle participait 12 de ses membres, le Saint-Esprit descendit et secoua toute l’assistance comme au jour de la Pentecôte; et ce, pendant près de 4h. Confirmant ainsi que Jésus Christ est le même hier aujourd’hui et éternellement. Des signes, des prodiges, des miracles, des couples restaurés, des hommes et de femmes transformés. Ce fut un nouveau départ pour Roc Séculaire Tabernacle. Toutes ces œuvres ne sont-elles pas inscrites dans le livre des actes du Saint-Esprit au sein de Roc Séculaire. Nous vous référons pour cela à la rubrique consacrée aux témoignages que vous pouvez visiter à souhait. Six mois plus tard, le 20 mai 2001, on assista à une réplique du Saint- Esprit. Après avoir conduit l’assemblée dans l’adoration, le pasteur Ndaye éleva la voix pour offrir une prière à Dieu et l’onction descendit. La puissance de Dieu secoua toute l’église, les sœurs et les frères criaient, roulant par terre, glorifiant le Seigneur. Il n’y eut point de prédication ce jour-là, on oublia même la collecte des offrandes. Plusieurs autres visitations semblables de la part de notre Seigneur Jésus- Christ eurent lieu à Roc Séculaire. Depuis Dieu est devenu réel et marche désormais avec Son serviteur et Son peuple. La Sainteté et la Puissance de Dieu font bon ménage. La piété et le réveil, voilà qui résume l’action et prédication du pasteur Ndaye.

  • A vous tous qui avez refusé toute forme de compromis pour une raison ou une autre, sachez que la promesse faite à Josué (Josué 1 :8) est devenue une réalité parmi nous.

  • Lève-toi Paris, car pour toi L'Eternel a restitué l’arbre de l’épouse de Jésus-Christ.

  • A vous qui avez été déçu par les dénominations, l’écorce de la doctrine a été restituée.

  • A vous tous, mal aimés de la société et de cette civilisation décadente, les feuilles de la communion fraternelle ont été déployées.

  • Et enfin, à vous qui avez été privé du Dieu vivant, les fruits qui représentent à la fois les dons de l’esprit et la Parole révélée ont été manifestés.

En ce temps où la foi qui a été transmise une fois pour toutes aux saints et ravivée par le ministère de Malachie 4 a pris un sérieux coup de froid, Dieu a sortie l’épée du fourreau et vous a envoyé son humble serviteur afin de redorer le blason terni du Message du temps de la fin. Le sport, les orgies, les bals, les jeux bref le paganisme a fait son entrée dans le giron de ce Message; l’image de ce dernier a été salie ! Il y a donc péril en la demeure.

 

A cause de cela, vous avez pris vos distances par rapport à la révélation de l’heure. Vous avez probablement résolu de retourner dans les dénominations parce que vous avez pensé qu’il n’y avait plus d’espoir pour ce Message que vous aviez connu si pur. Revenez frères et sœurs et relevez-vous, car l’offrande de la farine a été faite, le pot est guéri, venez et mangez ! C’est ici l’accomplissement de ce que l’Eternel fit par le roi Josias qui purifia Jérusalem de toutes ses idoles et de ses hauts lieux et redonna à la ville sainte les tables de la loi. Dieu a confirmé par le ministère de Son serviteur que le Message de l’heure est la vérité et reste imbattable.

 

 

eglise"Aujourd’hui encore, quand je remonte le fil de ma mémoire, les larmes me montent aux yeux au souvenir de temps durs que j’ai traversé avec les miens, peu après notre arrivée en France. Avec le recul, plutôt que de garder de ce passé des souvenirs noirs et douloureux, je considère les difficultés endurées alors et celles à venir comme un point d’entrée classique dans la mission évangélique et un motif continuel devant me contraindre à m’attendre sans relâche au Seigneur. Nos aînés ne sont-ils pas passés par-là ? (Mon chant « le témoignage d’un vrai témoin » résume entre autre ce passé). Sur fond des conditions de vie précaires : sans logement ni revenus, je me trouvai face à un dilemme : céder à l’offre de servir le Seigneur en qualité de pasteur associé au sein d’une église de la place ou m’en tenir aux exigences de la prophétie qui m'avait été donnée en rapport avec l’œuvre missionnaire dans la région parisienne. J’avais en effet, au départ de Kinshasa, un ordre de mission dans ma poche. Je dois avouer que la perspective d'être nourri, logé, etc. par une église - surtout dans les conditions qui étaient miennes à l'époque - était très attrayante. Cependant, je devais faire montre de maturité pour voir au-delà des avantages immédiats. Par la grâce de Dieu, je choisi de prendre le sentier que je savais être tracé par le Seigneur.

 

Je trouvai un petit appartement (F2) à Épinay-sur-Seine (93), une commune au nord de Paris. Je me souviens que ma prière pour obtenir ce logement était accompagnée d’une promesse : « si Tu me donnes, Seigneur Jésus, un appartement, je démarrerai là l’Oeuvre pour laquelle tu m’as fait quitter mon pays ».

 

Toutes fois je n’osais rien entreprendre dans ce sens avant d’avoir consulté Le Seigneur sur la question de savoir si c’était bien le moment qu’Il avait choisi pour moi de commencer une église. Je décidai alors de consacrer la nuit du 23 au 24 janvier 1999 à la prière, comme je l’avais déjà fait tant des fois. Esther, ma chère épouse, accepta de veiller avec moi. Nous passâmes ainsi toute la nuit dans la prière. De toute la nuit, le Seigneur ne parla ni à ma femme, ni à moi-même. Comme j’entrai dans la salle de bain, j’entendis sonner le téléphone."

 

La réponse de Dieu arrive de l’extérieur de nos murs

 

"La réponse du Seigneur nous arriva par le biais d’un frère des Etats-Unis divinement averti par un songe. J’étais le seul avec ma femme à comprendre ce songe qui paraissait énigmatique pour celui-là même qui l’avait reçu. Toutefois, commencer et tenir une église du plein évangile en France de nos jours semble relever de la pure utopie compte-tenu de la condition spirituelle de ce pays. Mais, d'expérience, je sais que lorsque le Seigneur vous demande d'accomplir une mission, la première chose à faire est de renverser tous les raisonnements !"

 

La première réunion

 

La première réunion eu lieu l’après midi du même jour avec comme membre ma femme et nos deux enfants. La sœur Lumumba et sa fille rejoignirent le groupe environs une heure après le début de la réunion. Ce fut la naissance de Roc Séculaire Tabernacle ! A l’instar de toute œuvre inspirée par le Seigneur Jésus Christ, Roc Séculaire Tabernacle est passée par des temps difficiles avant de s’affirmer comme une église du plein Evangile et stable. William Branham, notre prophète ne dit-il pas "Quand l’Eternel envoie un homme, la première personne qu’il rencontre c’est le diable ?

 

Ainsi est née cette petite église... A tout moment si vous sentez que vous devez venir nous rejoindre, n'hésitez pas à prendre contact avec nous.

© 1999 - 2018 - ROC SECULAIRE TABERNACLE

Web Team

64, AVENUE DU GROUPE MANOUCHIAN - 94400 VITRY-SUR-SEINE

TELEPHONE : +33 6 24 68 78 46